mercredi 30 juin 2021

En terre ton slip 2021 , résultat!

 Le 21 mars 2021, nous avons participé à l'opération En terre ton slip organisé par la chambre d'agriculture de l’Isère.

 

C'est une indication visuelle , sans validation scientifique, du bon fonctionnement d'un sol : bactéries, micro organismes, vers de terre etc..

Le slip est resté enterré 3 mois , déterré le 26 juin 2021, il était temps : Même les élastiques ont commencé à être dégradés, l'étiquette en synthétique est intacte .

Ça nous invite à persévérer dans l'agriculture de conservation des sols (sans travail du sol). Nous venons de démarrer notre conversion en agriculture biologique, et rester sans travail du sol est un vrai challenge.

vendredi 11 juin 2021

Travaux de début juin (soja, foin, méteil)

La météo de mai , trop pluvieuse n'a pas permis de terminer dans les temps les semis de tournesol, nous avons semé du soja.

Vous pouvez aussi nous suivre sur instagram : lafermedugrandpré38

Soja 02 06 2021

Foin
Méteil

 

jeudi 10 juin 2021

Ensilage 2021

 Après un printemps sec et chaud,  puis du froid , du gel début avril qui a provoqué de gros dégâts chez les arboriculteurs et les vignerons. L'herbe ne poussait pas .La pluie est arrivée en mai (175 mm), nous avons commencé les foins et ensilé le méteil début juin. 

En quelques images : l'ensilage, et des photos de rapaces qui tournent dès que l'on fauche.







vendredi 16 avril 2021

Couvert patûré

 

 Petit dico, un couvert c'est :

 un mélange de plantes semé entre 2 cultures pour ne pas que le sol reste nu . Cela limite l'érosion (pluie et ruissellement, vent ), et ça permet au sol d'être nourri et travaillé par les vers de terre. Les racines  permettent aussi d'éviter le compactage du sol.

Le mélange ici c'est seigle et vesce, il a été semé fin octobre 2020 après la récolte de maïs grains .

Le troupeau profite pleinement de ce couvert avant le semis de tournesol dans les semaines à venir. C'est bon pour le troupeau, mais également  pour le sol aussi qui profitera  de la fertilisation naturelle (les bouses).

  

On nous demande parfois : 
Pourquoi votre troupeau est multicolore? 
Parce qu'on aime la diversité 😊. Mais surtout, nous sommes entrain de passer en race Angus, et nous avons actuellement 2 taureaux angus un noir et un rouge.
La race Angus est reconnue pour la qualité de sa viande : persillée et tendre. Les mères sont très maternelles, rarement de problème au vêlage. C'est une race très rustique qui  correspond bien à notre type d'élevage extensif.

mercredi 31 mars 2021

Ah la campagne!! ou à la campagne (conseils de bon usage et de bon voisinage)

Ah la campagne!! le calme, les randos ,les petits oiseaux , l'herbe verte, le paysage magnifique avec la vue sur les alpes depuis notre plateau maubelan.
 Il y a de plus en plus de monde sur les chemins. C'est bien, mais il y a quelques règles élémentaires à respecter, pour le bien  le vivre ensemble et le respect de notre travail.
 
On marche sur les chemins , toutes les parcelles (prairies et cultures)  ne sont pas autorisées à la promenade ou au stationnement.
Attention, certains chemins vicinaux peuvent être privés.
Et pour les voitures, on cherche un vrai parking (pas une bordure de champ).
 

Dans une parcelle de blé

Les prairies , une belle réserve de biodiversité .
Et, aussi tentantes soient elles, joliment fleuries, elles sont les réserves de fourrage pour nos animaux l'hiver. Pour nous c'est une récolte à venir, qui ne doit être ni piétinée, ni souillée par les déchets de toutes sortes (papiers, mégots, cannettes, sacs de restauration rapide et désormais masques 😒) .
Tous ces déchets se retrouveront dans les bottes de foin pour nos vaches et risquent de leur provoquer de graves lésions internes, et ce n'est pas bon pour la faune sauvage.

 Les cultures
Entre le semis, et la pousse il se passe du temps, on peut avoir l'impression qu'il n'y a rien. 
Chez nous, en agriculture de conservation des sols, comme nous laissons en place  les couverts ou les restes de cultures précédentes (chaumes , cannes de maïs etc..) on peut même penser que ce n'est pas cultivé, en jachère..
Détrompez vous, une culture se prépare, qu'il ne faut pas piétiner. Ne pas se garer, non plus même en bordure: c'est une partie de la récolte qui sera gâchée.(perte sèche). 
Là encore: on reste sur les chemins.
Celui là s'est garé dans le méteil et a eu du mal à en sortir


Les tas de fumier ou de compost
Nous les stockons en bordure de parcelle, pour autant :
ils ne sont pas à disposition de chacun, c'est une réserve pour amender nos cultures et  nous éviter l'achat coûteux et polluant d'engrais chimiques. Le compostage a un coût .
Néanmoins, nous répondons, la plus part du temps, favorablement à une demande raisonnable: l'occasion aussi de discuter et d'échanger .

Les troupeaux
On ne rentre jamais au milieu d'un troupeau de vaches, on ne peut pas présager de la réaction d'un animal. Merci aussi de respecter les clôtures, on ne croise pas les barbelés pour passer dessous plus facilement. 😊
 
Le champ du voisin
n'est pas un endroit où je peux balancer par dessus la clôture mes déchets de tonte (très mauvais pour les ruminants) ou de taille, voir même (ça nous est arrivé ) des gravats. La mairie vous donnera l'adresse de la déchetterie la plus proche, et, avec vos déchets verts , pourquoi ne pas commencer un petit jardin en permaculture :)
Je peux même vous conseiller un blog très inspirant  Permaculture familiale de Marie Chioca, et son magnifique livre.
 
En résumé :
vous viendrait-il à l'idée de rentrer vous servir dans le potager ou sous le fruitier de votre voisin au motif que le portail est ouvert?
Ou de rentrer vous installer pour pique niquer sur sa belle pelouse à l'ombre de son magnifique tilleul?
Ou de traverser sa propriété parce que c'est un super raccourci ?

Il y a quelques années encore, je n'aurais pas pensé être obligée  de rédiger un tel article.
Désolée, si ça parait rébarbatif ou râleur, je crois que nous faisons, la plupart du temps, preuve de patience et de tolérance.
 Mais en ce moment nous sommes un peu las de ces constats, d'autant plus que de nombreuses personnes s'érigent en  spécialistes de l'agriculture et nous prodiguent régulièrement conseils et critiques sur notre travail.

Nous pensons que ces comportements sont essentiellement dus à la méconnaissance de l'agriculture. Nous sommes ouverts à la discussion, et nous aimons partager au sujet de notre métier.
Au plaisir de vous croiser sur les chemins , de discuter par dessus la haie ou de vous rencontrer à la ferme. 
 
La palme revient à ce mignon petit couple, qui après son pique nique? a laissé ses détritus, en prenant néanmoins la peine de les lester d'un gros cailloux pour ne pas qu'ils s'envolent..Qui va ramasser?
Peut mieux faire !
Toutes les photos ont été prises sans trucage au cours des dernières semaines 😂

lundi 22 mars 2021

En terre ton slip !

Le slip 2021

En mars 2019, à l'initiative du groupe Isère Sols vivants, accompagné par Laeticia de la chambre d'agriculture de l’Isère, les 18  paysans du groupe avaient enterré un ou plusieurs slips pour mesurer l'activité micro biologique de leurs sols.
90 jours plus tard le verdict : les slips avaient-ils été dégradés? Signe d'un sol vivant.
L'initiative avait été suivie par la correspondante du journal local,  et le slip déterré sous l’œil  des journalistes  😂. un coup de stress pour les paysans!!
 ..et chez nous, du slip, il ne restait que les élastiques, père et fils étaient très satisfaits

 Cette année on remet ça, et là c'est du lourd : un slip XXL en gros coton bio.

 L'opération est organisée par la chambre d’agriculture de l’Isère :" En terre ton slip" , donc on l'a planté le 21 mars 2021, rendez vous dans 3 mois!

La méthode a le mérite de ne pas coûter cher, quand une analyse complète coute plus de 500€, et c'est très parlant et amusant..

La vidéo du déterrage en 2019, explication aux journalistes😂