jeudi 21 novembre 2019

Retour au bercail (transhumance d'hiver)

Après les 40cm de neige du WE dernier, et les gros dégâts qui en ont découlé!

 Il a fallu reprendre la "transhumance" pour l'hiver, car la majorité du troupeau était encore dehors.
 On essaye de rentrer les bêtes un maximum à pied, pour réduire le stress dû au chargement et déchargement , surtout quand il y a des petits.

Il faut de l'anticipation et de l'organisation (penser au trajet et à ses pièges) : un boss devant qui leur parle, un derrière,  et des aides (papi et mamie) aux endroits stratégiques , embranchements etc..parfois il faut mettre un fil provisoire, histoire que ce petit monde n'aille pas se disperser dans la nature.




Mais tout se passe plutôt bien!
Vendredi 15 novembre! 40 cm de neige

vendredi 11 octobre 2019

Couverts d'automne




mercredi 24 octobre 2018

Sorgho fourrager

 Un point  météo avec un mois d'octobre particulièrement chaud et ensoleillé, la pluviométrie :
août :44 mm    septembre 15 mm  octobre 25 mm.
 Pour pallier au manque de fourrage l'an dernier, cette parcelle a été semée en sorgho qui pousse bien, même par temps sec.
C'est la 3ème coupe cette année, les bottes seront enrubannées.
Les 22 mm du 6 octobre, ont fait reverdir les prairies, on apporte un peu moins de foin au parc.



mercredi 17 octobre 2018

Semis d'orge sous couvert (14/10/2018)

quelques nodosités présentes sur la fèverole

De gauche à droite :  1- colza, la racine va travailler le sol en vertical,2- féverole: apporte l'azote,3 et 4  tournesol et moutarde pour la biomasse


Semis spontané du colza dans le couvert : la structure du sol a permis à sa racine pivotante de descendre à environ 15 cm



Butine petite abeille

dimanche 9 septembre 2018

Le maîs sous couvert suite et fin..ensilage

La parcelle de maïs que nous avons suivie depuis le 24 avril 2018  a été ensilée cette semaine.
C'est le chantier d'ensilage, on fait appel à un entrepreneur de travaux agricole qui a une ensileuse, et à plusieurs collègues . Cette année, 4 tracteurs remorques pour charrier le maïs du champ à la ferme, et 2 tracteurs "sur le tas" .

 Au niveau de la conduite, cela nécessite une bonne coordination puisque l'ensileuse avance et le tracteur aussi, il faut aussi suffisamment de remorques pour que les tours s'enchainent et que l'ensileur n'ait pas à s'arrêter.



Le tas est déjà haut puisque au printemps nous avons déjà ensilé de l'herbe.
Quand tout est bien tassé par les 2 engins, une bâche est posée et couverte de "poids"(silo sacs et bottes de foin, pour la conservation du fourrage dans les meilleures conditions.
L'ensilage viendra en complément du fourrage sec qui sera distribué cet hiver.

Petite vidéo, vous verrez que l'enchainement n'est pas parfait l'ensileuse a du marquer un temps d'arrêt :)

D'autres articles : la préparation du silo et l'ensilage d'herbe en 2012

dimanche 26 août 2018

Avant..après

Il y a toujours à faire, ou : comment occuper un jour de pluie!
Avant
Après
C'est quand même mieux..